Pourquoi est-il si facile d'associer Mésothérapie Acupuncture Mesopuncture dans le même geste thérapeutique ?

S'il est théoriquement facile d’individualiser Mésothérapie d’une part et Acupuncture/Mesopuncture de l’autre, dans la pratique l'enchevêtrement de leurs fondamentaux, rend difficile leur distinction et facilite grandement leur association, largement bénéfique pour le Patient, dans un ensemble, MAM (Mésothérapie Acupuncture Mesopuncture), souvent réalisé selon un processus commun : Même insertion d’aiguille ou même appareil d’iontophorèse, même médicament utilisé, même Professionnel, même consultation, etc.

Mésothérapie Acupuncture
Données classiques

  • La Mésothérapie est une nouvelle voie, occidentale, d'administration, avec une aiguille creuse ou par iontophorèse (Mésothérapie virtuelle) d’un médicament liquide, issu de la pharmacopée, doté d’effets thérapeutiques connus, médicament réparti en multiples micro dépôts dermiques, non systématisés qui sont les Points de Mésothérapie _PMs.
  • Le Point d'Acupuncture PA. Sa localisation est systématisée et connue depuis des millénaires; Sur le plan histologique, il est décrit comme un trajet commençant dans le tissu sous-cutané et ouvert à l'épiderme. Il est activé (stimulé), en général, par une aiguille compacte. 

**-* Il y avait deux sortes de Thérapeutes pratiquant le traitement par insertion locales d’aiguille

  • Le Thérapeute en Mésothérapie insérait dans le derme, l'aiguille creuse d’injection d'une seringue ou d’un pistolet pour créer un PM.
  • Le Thérapeute en Acupuncture insérait des aiguilles compactes dans la peau pour stimuler le PA.

Une frontière séparait Acupuncture et Mésothérapie, avec pour chaque mode de traitement une couche de la peau et un vecteur spécifique, aiguille creuse et derme/hypoderme pour Mésothérapie et aiguille compacte et trajet intra-cutané pour l’Acupuncture.

**-* De nouvelles données, aussi bien en Acupuncture qu’en Mésothérapie ont effacé les différences entre les PA et PM, augmentant la difficulté de discriminer la Mésothérapie de la Mesopuncture et favorisant plutôt son groupement dans un ensemble thérapeutique.

  • La médecine Chinoise a initié, il y trente ans, l'injection d'un médicament liquide, Mésopuncture, dans le PA pour potentialiser, la stimulation métallique classique. Mais l’injection locale dans la peau, de quelques gouttes d'un médicament, est le principe fondamental de la Mésothérapie.
  • Il y a une forme de Mésothérapie appelée « nappage» qui consiste à injecter ou à plutôt à insérer des gouttes de médicament liquide sur une grande surface en regard de la zone altérée, presque dans l'épiderme. Des effets thérapeutiques positifs ont été décrits: il est possible qu'une partie plus ou moins importante des effets bénéfiques résultent de la Mesopuncture, en tenant compte du fait que le PA et le PM ne peuvent être différenciés.
  • Le problème s’obscurcit parce qu’il existe des PAs sans topographie particulière, reconnus seulement par une douleur à la pression des doigts et siégeant en regard de la zone malade du corps, les points ASCHI. Ils ne sont pas systématisés. Ils se trouvent dans toutes les parties du corps. Il est ainsi possible que tel point, qualifié de PM avec effet bénéfique d'amélioration de la pathologie n’ait été, en réalité, qu’un PA ASCHI.
  • Il y a aussi PAs hors des méridiens classiques mais la plupart sont bien connus et systématisés, par les professionnels.
  • Il est difficile, en pratique, voire impossible, de distinguer les points de Mésopuncture des points de Mésothérapie, en cas de maigreur, par exemple.

Tenant compte, d’une part de la multitude de PAs sur la peau, et d’autre part de la version Mésopuncture de l'Acupuncture, il est possible qu'une partie de l'intérêt pour la Mésothérapie puisse être attribuée à la Mésopuncture.

De manière pratique, Mésothérapie Acupuncture Mésopuncture ou MAM.

Compte tenu de la proximité PA-PM (Point de Mésothérapie), du bénéfice thérapeutique retiré par le Patient par l’application conjointe de l’Acupuncture/Mésopuncture d’une part et de la Mésothérapie d’autre part, la conduite la plus logique était de les grouper en un ensemble Mésothérapie Acupuncture Mésopuncture ou MAM.

La MAM est, en pratique, aisément réalisée dans sa version :

  • Non - invasive par des stimuli externes du PA (massage, laser, lumière pulsée, etc.) pour l’Acupuncture et par l'iontophorèse sur le PA et le derme avoisinant pour la Mésopuncture et la Mésothérapie.
    • Mini-invasive, un dispositif spécifique et jetable, la BMN, effectue cette trithérapie, une fois que l'aiguille est insérée dans la peau. La position allongée est possible.
    • Invasive. Il est possible d’utiliser les aiguilles d’acupuncture d’un part et les aiguilles à injection pour créer les PMs et les PAs, d'autre part.

Conclusion

Dans plusieurs pays, la Mésothérapie a été reconnue et intégrée dans la médecine occidentale, l'Acupuncture étant toujours classée parmi les médecines alternatives : et si une partie des effets bénéfiques et reconnus de la Mésothérapie étaient imputables à l'Acupuncture?