Dry Needling 1

TP, TPs: Trigger Point, Trigger Points.
DN: Dry needling
WN : Wet Needling
PA, PAs: Point Acupuncture, Points d'Acupuncture.
AC: Acupuncture

 

RAPPEL DE LA DEFINITION DU TP

Le TP Trigger point_, TRAVELL et SIMONS, est défini comme un nodule sensible hyper-irritable, un nœud inséré dans une bande tendue palpable, de fibres musculaires contracturées d'un muscle squelettique.

 Le traitement par Dry Needling_ DN implique la palpation dans le muscle altéré, de la bande tendue, l’isolement du nodule et l'insertion d'une aiguille directement dans le TP pour provoquer une contraction musculaire, un relâchement musculaire reflexe et l'allongement du muscle.
Cet ensemble de manipulations, désactive le TP responsable de la douleur musculo-squelettique et des problèmes de mouvement causés par un traumatisme ou une maladie, mais ignore la racine causale de l’affection car il n'est pas un traitement holistique, mais cette approche évolue ...

TECHNIQUE DE LA DN
La Dry Needling_ DN est une technique de traitement utilisée conjointement avec d'autres traitements visant à inactiver les TPs pour traiter la douleur et les dysfonctions qu'ils causent. 
Le Thérapeute interventionniste n’aura à stimuler, en principe, aucun AP distal ou auriculaire durant le traitement par DN mais il pourra trouver plus d'un TP dans un muscle et plus d’un muscle avec des TPs.

 Il était utilisé, à l’origine, dans la DN, une aiguille creuse hypodermique stérile, emmanchée ou non dans le corps d’une seringue vide ou ‘dry’ (opposée à une seringue remplie de solution injectable utilisée, auparavant, dans la WN) insérée à travers la peau et le muscle, pour atteindre le TP, sans injection de médicament.
L’aiguille est insérée, dans le TP, localisé dans une zone où le muscle est tendu, la Taut Band, contracturé et sensible: La flexion, perceptible ou visible, de cette bande de fibres musculaires, confirme la bonne insertion de l'aiguille dans le TP.
Des mouvements répétés de l’aiguille, pendant environ une minute in situ dans son point d’insertion, sans la retirer complètement, aident à inactiver le TP permettant, en l’absence de douleur et par un réflexe involontaire de la moelle épinière, la contraction globale du muscle puis, son allongement et l’amélioration de sa souplesse.

 . Les manipulations de l’aiguille sont douloureuses, a fortiori si, plus d'un TP est concerné: Peut-être quelques gouttes d'un médicament liquide anesthésique seraient appréciées, possibilité intéressante lors de l'utilisation de la BMN.

 MECANISME D'ACTION
Les mécanismes exacts des effets thérapeutiques de l'insertion de l'aiguille dans le TP ne sont pas bien connus, bien que le principe de l’action de la DN soit connu comme étant l'arc réflexe.

Selon certains auteurs, l’insertion de l’aiguille
• Perturbe l'intégrité mécanique des plaques motrice en dysfonctionnements au sein du TP. 
• Cause, localement, des changements biochimiques réduisant partiellement la douleur.  
• Implique le contrôle supra-spinal de la douleur via la matière grise périaqueducale, mésencéphalique. 
La DN affecte également le système nerveux central, la perception et la modulation de la douleur.

  • Il est fait mention, dans la littérature, que la DN par des voies biochimique, biomécanique et neurophysiologique modifiait la tension dans le tissu conjonctif et réinitialisait ainsi la longueur du sarcomère.

Il est possible d’en rapprocher, le rôle du signal provoqué par l’insertion d’une aiguille dans le tissu conjonctif. Ce rôle a été mis en lumière, par les travaux du Pr. LANGEVIN montrant l’implication du tissu conjonctif aussi bien dans la structure de l’Acupuncture que dans ses fonctions, les méridiens sont décrits comme des plans de clivage du tissu conjonctif transmettant avec la substance fondamentale, le signal produit par l’insertion de l’aiguille dans un PA constitué d’un amas de tissu conjonctif, tissu conjonctif plus facilement accessible par le PA cutané. Le résultat du traitement résulte de l’emprunt de fonctions assurées par le tissu conjonctif spécialisé : Circulatoire, antalgique, hormonal etc.

 AUTRE HYPOTHESE SUR LE MECANISME D'ACTION 
 La DN blesse et provoque des saignements mineurs dans les tissus. Le traumatisme mineur provoque une inflammation locale, reconnue par l'organisme comme une zone de problème aigu, nécessitant une augmentation du flux sanguin, cette zone, ayant généralement une mauvaise circulation sanguine. En augmentant le saignement et le flux sanguin dans la zone altérée le corps essaie de guérir la zone.

TPs et POINTS D'ACUPUNCTURE et POINTS ASHI  

Beaucoup de TPs sont confondus avec les Points d’Acupuncture_ PAs.
Dorsher et al., a déterminé que sur les 255 TPs, classés par Travell et Simons, 234 (92 pour cent) avaient une correspondance anatomique avec les PAs, classiques, divers ou nouveaux listés par DEADMAN et al.

  • En Acupuncture.
    En dehors des PAs listés il y a des PAs communément appelés «points Ashi» qui ne correspondent pas nécessairement à la localisation des PAs traditionnels. 

Sans dénomination, de localisation aléatoire: Ils ne sont pas localisés sur des méridiens spécifiques, l’apparition de ces points est dépendante de syndromes ou maladies.
Les points Ashi sont des points sensibles spécifiques, palpés dans une aire douloureuse et eux-mêmes, douloureux à la pression.
Ils sont actifs en Acupuncture après insertion d’aiguilles d’acupuncture. 

Pour la Dry Needling
Devant les mêmes données, pour le Thérapeute utilisant les TPs, cela relève de sa compétence avec des nodules hyper-irritables et hyper-sensibles, inclus dans une bande tendue et sensible d'un muscle squelettique; A la palpation profonde, ils sont douloureux et à l'origine d'une douleur référée et d’un dysfonctionnement moteur.
L’insertion d'une aiguille d'acupuncture dans ce point, en concordance avec le traitement des TPs par DN, reproduit la douleur éventuelle spontanée ressentie et soulage la douleur et troubles moteurs musculaires.

Que ce soit en Acupuncture ou en DN, la palpation profonde permet de localiser des points sensibles de l'appareil locomoteur interprétés comme points Ashi ou comme TPs par les Professionnels en DN.
Dans les deux éventualités, le traitement consiste en l'insertion d'aiguilles d'acupuncture compactes. Elles peuvent être creuses comme l’aiguille de la BMN offrant la possibilité de réaliser Dry et Wet needling aussi bien que l’Acupuncture et la Mésopuncture.

Le TP distal ou Evolution du traitement par DN avec inclusion de TPs distaux dans la DN, rapprochant la DN de l’Acupuncture.  

Certains auteurs recommandent, dans le traitement des TPs, de rechercher et traiter les TPs distaux éloignés de la zone douloureuse. La recherche et la participation de TPs distaux dans le traitement par DN est une approche classique, en Acupuncture, où la recherche et le traitement concernent également les PAs distaux.

• Il est, par ailleurs, souligné que:

  • Environ 75% de la douleur est causée par les TPs et que plus de 74% des TPs communs sont situées à distance de la zone où le patient ressent une douleur.
  • Les TPs distaux sont listés dans les guides de la douleur disponibles sur Internet. Ils seront, ensuite, adaptés au particularisme de chaque Patient.
  • Chez un Patient trop sensible pour être traité par aiguilles insérées dans la zone originelle de la douleur, le traitement peut être initié par l’insertion d’aiguilles dans des TPs distaux: Une étude récente a montré que le traitement des TPs distaux réduisait  la douleur proximale, originelle, au moyen du Contrôle Inhibiteur Nociceptif Diffus.

Extension du champ d'activité DN

La DN peut être très utilement appliquée pour les Patients souffrant de douleur chronique, d'origine indéterminée, mais clairement identifiée comme n’étant pas d’origine viscérale interne, en particulier lorsque d'autres interventions ont échoué: Alors que initialement, l’application de la DN  était limitée à la zone de la douleur, l’extension de son champ d'activité dans le traitement, de toute douleur chronique non-viscérale par les TPs, la rapproche encore plus de l'Acupuncture ...